1 Pocket › Passerelle du Flon › Tilt

 

La Pocket rend hommage aux anciennes lampes de poches, cet objet au charme désuet que beaucoup ont connu. Imaginée en version géante, cette lampe de poche se joue des proportions, surprend les visiteurs et bouleverse les rapports d’échelle. Sa touche de modernité se révèle lorsqu’elle s’éclaire, dévoilant non seulement le classique blanc chaud mais aussi une déclinaison de couleurs joyeuses.

 

Éclairagistes, bricoleurs et imaginatifs, les artistes de TILT conçoivent et réalisent des luminaires de grande taille, entre sculptures et mobiliers urbains, inspirés de la nature ou des objets de la vie courante.

 

TILT développe des installations lumineuses remarquables et intervient sur des projets de toute nature : de l’espace public à la sphère privée, pour des événements éphémères ou des installations pérennes.

 

Parrainé par

2 Méduses › Arches Grand Pont › Parade Design

 

Ces suspensions gracieuses semblent se mouvoir dans les airs révélant un esprit léger, fluide et poétique sous les arches protectrices du Grand Pont. Un univers féérique se matérialise au soleil couchant, alors qu’elles révèlent leur présence aux Lausannois.

 

Depuis novembre 1999, l’agence Paradedesign conçoit des installations et scénographies lumineuses dans le cadre d’événement artistiques et culturels en France et à l’international. Son activité, construite autour d’un travail d’expérimentation, conjugue tissus et soufflerie dans la création de formes lumineuses. Ses réalisations, qui allient très souvent design et patrimoine, dialoguent avec l’environnement choisi et proposent ainsi une nouvelle lecture des lieux.

 

Parrainé par

3 HYPERCUBE › Façade Portes de Saint-François › François Moncarey

 

La géométrie sacrée est définie comme un ensemble de proportions telles qu’elles peuvent être observées dans la nature et directement retranscrites dans des créations artistiques. L’être humain cherche depuis des siècles à comprendre les lois d’organisation de la nature et s’en inspire afin d’ajouter cohérence et harmonie à ses créations.

 

Cette géométrie est ici utilisée pour poser les bases d’une œuvre lumineuse monumentale. Ces lois, directement inspirées de l’observation attentive de la nature sont le terreau fertile de cette recherche artistique. En effet, les évocations subliminales païennes ici mises en lumière, invitent les spectateurs à la sérénité et au bien-être par la contemplation.

 

Artiste pluridisciplinaire par nature, François Moncarey a fait de l’articulation entre arts et sciences une ligne esthétique prospective. Sa fascination pour les phénomènes physiques l’a amené à travailler autour d’une série d’installations lumineuses invitant le public à une exploration active de ses dispositifs aux dimensions à la fois tangibles et virtuelles.

 

Parrainé par

4 DOUBLE JEU › Eglise Saint-François › Caroline Favre & Damien Guerra

 

Greffée au plafond des arcades de l’église médiévale de Saint-François, l’installation se joue de cet héritage en évoquant un type toiture datant de la révolution industrielle : le shed. Grâce à son dispositif à deux pans, l’œuvre propose un double-jeu de lumière, selon le sens de cheminement des visiteurs.

 

Au-delà du contraste formel, l’installation tisse aussi des liens avec le bâtiment. Elle accentue la perspective de l’arcade à travers la répétition et l’alternance d’éléments de miroirs et de couleurs.

 

Installé pour la première fois lors de l’édition 2017 du Festival Lausanne Lumière, cette œuvre est ensuite devenue pérenne à la demande de la Ville de Lausanne. Depuis deux ans, elle illumine les arcades de l’église de Saint-François et fait ainsi partie intégrante du paysage urbain lausannois.

 

Parrainé par

5 AMOUR EN CAGE › Ruelle Saint-François › Christophe Martine

 

Délicatement suspendus, Les Amours en Cages, lanternes lumineuses aux courbes délicates, illuminent le chemin des spectateurs. De leurs toiles ajourées, ils se jouent de la lumière, étoiles suspendues à la voûte céleste. Invitation à la rêverie, les spectateurs s'immergent avec poésie dans cet univers.

 

Passionné d’objets éoliens, le parapentiste Christophe Martine fonde en 2002 Porté par le Vent, compagnie avec laquelle il propose ateliers, expositions et spectacles autour du vent.

 

En 2011 avec les Luminéoles, il signe sa première scénographie pour la Fête des Lumières de Lyon. Il construit depuis un univers singulier peuplé de cerfs-volants inspirés de la faune et de la flore, thématiques qui lui tiennent particulièrement à cœur et qu’il aime à replacer dans un environnement urbain.

 

Utilisant le vent et la lumière comme matières premières, ses spectacles poétiques présentés dans les festivals internationaux de Shanghai à Quito incitent toujours à la contemplation.

 

Parrainé par

6 OFFLINES › Benjamin Constant › Pierre Ranzini

 

320 lignes lumineuses s’émancipent du volume et défient l’espace, offrant un surprenant ballet de connexions géométriques. Des faisceaux fendent l’air, s’émiettent puis se recomposent en dessinant des formes hors du temps.

L’installation s’affranchit des conventions spatio-temporelles et permet de saisir la fluidité d’une lumière vive sans commencement ni fin. Familière aux environnements urbains, l'installation s'adapte pour la première fois sur une façade dans le cadre du Festival Lausanne Lumières.

Mad Rhizome est une agence de solutions créatives dédiée à la création, la réalisation et la diffusion de projets mêlant art et technologie. Dirigée depuis 2013 par Pierre Ranzini, la structure fonctionne sur un modèle collaboratif et créé des installations, structures mobiles et architectures temporaires, interactives et transdisciplinaires.

 

Pierre Ranzini est plasticien, light designer et scénographe. Sa recherche artistique est organisée autour des diverses possibilités de formation de la réalité. Il interroge le public par l’expérimentation et la mise en scène du temps et de l’espace au travers d’installations monumentales.

 

Parrainé par

7 ECHINODORMUS ›  Pont Bessières › TILT

 

Cette plante hirsute inspirée de l’échinocactus déploie son feuillage scintillant tel un feu d’artifice suspendu dans son vol. Ce luminaire géant évoque un arbre onirique désarticulé dont les fruits lumineux ondulent au vent, décrivant une émouvante scénographie.

 

Éclairagistes, bricoleurs et imaginatifs, les artistes de TILT conçoivent et réalisent des luminaires de grande taille, entre sculptures et mobiliers urbains, inspirés de la nature ou des objets de la vie courante.

 

TILT développe des installations lumineuses remarquables et intervient sur des projets de toute nature : de l’espace public à la sphère privée, pour des événements éphémères ou des installations pérennes.

 

Parrainé par

8 Montfalcolor › Cathédrale de Lausanne › Patrice Warrener

 

L’illumination du splendide portail gothique Montflacon de la Cathédrale de Lausanne constitue une première en Suisse et présente une qualité de réalisation que Patrice Warrener a mis plus de 20 ans à perfectionner.

 

Le procédé d’illumination architecturale polychromatique (baptisé « Chromolithe ») a été créé par Patrice Warrener à la fin des années 1980. Sa première réalisation été présentée sur la façade de l’Opéra Garnier à Paris en 1989 pour le grand Gala des Arts et Métiers. Il s’en est suivi une centaine de réalisation similaires partout en France, en particulier à la Fête des Lumières de Lyon où il est intervenu sur les principaux bâtiments de la ville pendant plus de vingt ans.

 

Patrice Warrener a également effectué des réalisations en Europe et à l’international pour différentes fêtes des lumières (Singapour, Melbourne, Orlando, Kobe). Ses dernières illuminations notoires ont eu lieu à Londres sur la Westminster Abbey et à Quito sur la Basilique et l’église « la Campagna » pour la Fiesta de la Luz.

 

Parrainé par

9 Quartz › Fontaine de la Ripone › Nicolas Paolozzi

 

QUARTZ est une pierre monumentale qu’un dispositif lumineux complexe fait apparaître et disparaître dans les profondeurs de la nuit. Sa taille exceptionnelle pousse les promeneurs à s’en approcher au plus près. Une fois à ses pieds, ces derniers se sentent minuscules, pris au piège par le charme inhabituel et chamanique de cet objet minéral.

 

Architecte de formation, Nicolas Paolozzi a co-fondé le Collectif RDV en 2011. Rassemblant des compétences venant d’horizons différents, ce premier projet a évolué vers une pratique transversale de l’architecture. En phase d’expérimentation perpétuelle, le collectif a exploré les possibilités offertes par l’image et le son au travers de nombreux projets : scénographie, expositions, performances et micro- architectures éphémères.

 

En 2017, Nicolas crée MODULE et va plus loin en développant la notion d’architecture à grande échelle sur ses oeuvres. Considérant l’espace comme un ensemble d’interactions, il conçoit des structures hybrides oscillant entre entre matériaux tangibles et intangibles. Créatures vivantes, ses installations évoluent dans le temps et offrent aux spectateurs une expérience immersive et singulière de la réalité.

 

Parrainé par

10 Comètes › Place de la Louve › L’Atelier Schlaepfer – CAP & SiL

 

Comètes est une œuvre originale qui transforme la place de la Louve en terrain de jeu éphémère pour petits et grands. Lorsqu’elles se mettent en mouvement, les six balançoires projettent des traits de lumière comme autant de comètes dans le ciel étoilé. Cette année, les enchaînements lumineux se font encore plus dynamiques pour emporter les visiteurs dans un tourbillon féérique.

 

Comètes est un projet de mise en lumière de la place de la Louve proposé par la division éclairage public des Services industriels de Lausanne et l’Atelier Schlaepfer, artiste lumière lausannois.

 

Très appréciées des enfants, les balançoires survivront à la magie des fêtes en restant à la Louve jusqu’au printemps, sans installation lumineuse.

 

Parrainé par